Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2 juin 2015

La publication du 27 mai montrait la préparation d'une planche de culture sur le secteur du terrain que j'avais bâché pendant l'hiver.

Voici maintenant une préparation un peu différente. Il s'agit d'un secteur qui avait reçu en surface la terre extraite des fossés lors de leur creusement (fin avril). C'est donc une terre qui a été malmenée, dans laquelle il faut remettre de la vie. Je comptais la recouvrir d'une bonne couche de compost dans laquelle j'aurais pu cultiver directement, et qui aurait allégé cette terre particulièrement argileuse. Mon collègue agriculteur, pensant me livrer un compost mûr, s'est rendu compte après déversement du tas, que les broyats de branches étaient finalement très peu décomposés. Ils ont quand même été étalés sur la terre, mais cela me complique sérieusement la tâche. Car laissée telle quelle, cette couche risque de poser pas mal de problème à la terre qui se trouve dessous et qui manque de vie pour pouvoir se charger de sa bonne décomposition. Avant chaque plantation, je dois donc préparer les planches de cette façon : écarter la couche de broyat, passer un coup de grelinette pour aérer le sol (tassé par endroits par les passages d'engins), apporter du compost à la brouette et l'étaler, remettre le broyat en surface pour protéger le compost et maintenir l'humidité.

preparation planche.jpg

En bas de la photo, la terre a été décompactée. Au milieu, le compost a été étalé. En haut, le broyat a été remis en place.

C'est long, car le compost n'est pas tamisé. Il me faut beaucoup de temps pour le trier lors du remplissage de chaque brouette. De plus, le tas de compost se trouve à l'autre bout du terrain.

Une fois la planche préparée, cerise sur le gâteau : la plantation.

courges et courgettes.jpg

Un rang de courgettes de différentes variétés.

Mais il ne suffit pas de préparer les planches, de faire les plants sous la serre puis les planter dans le jardin. Il faut aussi mettre tout le réseau d'irrigation en place, et préparer le terrain pour les plantations suivantes...

jeune plant de courgette.jpg

Écrit par Paysages gourmands Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.